be-my-esthete com magog

En ces temps déjà loin, la guerre sévissait, Nous vivions au rythme des trépas et décès. Tu as tiré ta révérence, Tu ne nous feras plus bondir De peur à la première transe. Galopins mal peignés, nous grimpions dans les hêtres, Ecorchions nos genoux sans pleurer ni gémir. Quand, la nuit de Noël, lofficiant élevait Son ostensoir doré, tout contrit, je rêvais A lenfant nouveau-né, couché dans une étable, Quun peintre avait campé sur un

Escort girl dans le nord sarcelles

ancien retable ; Je priais comme ceux qui croient toujours en Dieu, Frappé dun sentiment pénible et insidieux. Sous les dents de la bise, Se ferment lentement vos grands yeux globuleux. So far, so few, so long, Will run my eyes for you, Thinking and dancing for ever. Je n'irai pas fleurir les beaux vases des rois, Entourée d'herbe verte où l'on glisse à létroit Billets doux et cartons aux précieuses paroles.

be-my-esthete com magog

Warum die soldaten mit Totenkopf? Ceux qui sont sans travail, ceux qui manquent dargent, Et qui rasent les murs et craignent les agents, Qui nont dautres loisirs que de vendre la drogue Pour finir en prison : voilà leur épilogue! J'ai perdu ma chanson, oublié ses paroles. Ces petits fous qui font des ronds dans leau, Sans cris, sans bruit : les petits polissons! Je veux que lon écrive sur un bloc de granite Les noms de ces marins qui ont perdu la vie Dans les grandes marées, quand la lune au zénith Voguait sur locéan. Des toques de velours Posées sur leurs fronts bruns, soupirant sous leurs masques A lamande aux yeux lourds, Les voyeurs travestis dansent les bergamasques. Le jour de la Toussaint Les cloches pour les saints, Sonnent dun air malsain Luniversel tocsin. Une musique brève, Annonce le départ Vers un monde nouveau.